Ca faisait longtemps qu’on me l’avait pas faite celle-là !! Il y a quelques jours, sur les coups de 2h du matin, la personne avec qui je rentre après une soirée salsa me pose cette question après avoir appris que je suis célibataire.

« Mais pourquoi ? » (Traduit du Portugais)

Avec un air extrêmement surpris, voire choqué.

 

J’avoue sur le coup je ne m’y attendais pas. Je n’ai pas su quoi répondre tout de suite, me contentant de penser à quel point il peut être malvenu de poser cette question, surtout à quelqu’un qu’on ne connait pas vraiment (et même à quelqu’un qu’on connait bien d’ailleurs). En fait, j’ai vraiment du mal à comprendre le sens de cette question, comme s’il devait y avoir une raison particulière derrière le célibat d’une personne: peut-être a-t-on échoué quelque part, à un croisement de rue, pour se retrouver dans cette situation ?

Passons aussi sur l’hétéronormativité de la question. On ne m’a jamais demandé si j’avais une copine ou même une personne dans ma vie, non, il faut que ce soit un mec. Bref.

 

J’ai également du mal à comprendre la réponse que les gen.te.s attendent. Veulent-iels savoir ce que j’ai fait de mal ? Ce qui cloche chez moi ? Si je suis affublée d’une tare propre à repousser les hommes autour de moi ?

Du coup j’ai réfléchi à quelques réponses à donner dans ce genre de situation:

  • Parce que c’est comme ça (simple, efficace, coupe court à la discussion)
  • Parce que j’ai déjà un chien/chat et donc plus de place chez moi (réponse pratique)
  • Parce que je cherche seule la voie de l’épanouissement (réponse spirituelle)
  • Parce que je l’ai mangé (réponse culinaire)

Ne me remercie pas, c’est cadeau.

 

Plus sérieusement, les personnes qui posent cette question partent souvent d’une bonne intention; ça peut être de l’inquiétude (souvent chez les proches) ou une volonté maladroite de faire un compliment (mais tu es si jolie/brillante/drôle, comment cela se fait-ce ?)

Sauf que la bonne intention est tout de même ultra intrusive je trouve. Surtout qu’on ne sait jamais ce qu’on risque de soulever, et que pour certaines personnes le fait d’être célibataire peut être une véritable souffrance. Ou comment bien remuer le couteau dans la plaie.

 

J’ai fini par lui donner une réponse pourtant: je suis devenue extrêmement exigeante.

Pas exigeante avec les personnes en elles-mêmes. L’expérience m’a appris qu’un trait de caractère que je pense trouver énervant aujourd’hui pourrait parfaitement me faire craquer un jour chez quelqu’un (bon s’iel est raciste/sexiste/homophobe/etc ça risque de ne pas passer). Non, je suis exigeante vis-à-vis de la manière dont cette relation me fait me sentir.

Est-ce que je suis heureuse ? Est-ce que j’ai l’impression d’être valorisée ? D’être comblée ? Est-ce que je me sens grandie, avec mes envies respectées, ou au contraire enfermée et restreinte ?

En bref, il s’agit de m’interroger régulièrement sur mon propre ressenti vis-à-vis d’une relation amoureuse, ou même amicale.

 

Pour ça j’ai une méthode un peu bizarre, mais malgré tout efficace

Je mets des notes à mes relations.

Attention, là encore je n’émets aucun jugement de valeur sur les personnes en elles-mêmes, mais vraiment sur la qualité de la relation. Je prends une feuille et je donne une note en fonction de comment cette relation me fait me sentir, la proximité actuelle que j’ai avec la personne, la communication, etc.

Ca peut sembler complètement tiré par les cheveux, mais ça me permet de voir si quelque chose ne va pas, et le cas échéant de trouver des solutions. Parfois je peux me rendre compte que je n’ai pas parlé depuis trop longtemps à une personne, et prendre mon téléphone pour le faire. Quand je vois que tout va bien, j’éprouve une énorme gratitude pour cette relation. Et dans le pire des cas ça me permet de constater qu’il y a un vrai problème et que je ne suis pas bien vis-à-vis d’une relation. Je peux voir les choses en face, et parfois prendre les mesures qui s’imposent, que ce soit parler à la personne franchement, ou lorsque la situation se dégrade trop, m’en éloigner (heureusement c’est ultra rare).

Je ne le fais pas tous les quatre matins, uniquement lorsque j’en ressens le besoin. Et c’est ultra puissant: ça me permet de faire un état des lieux, d’avoir de la gratitude et malheureusement parfois de me confronter à des choses pas très agréables, que je n’avais pas forcément envie de voir, mais c’est parfois nécessaire.

Si ça t’intéresse, tu peux tester ce système: commence par faire la liste des choses qui sont importantes pour toi dans une relation, et tu peux ensuite établir un barème.
Pour ma part, je fais un barème sur dix. En dessous de 4 c’est une relation très toxique que je dois fuir au plus vite. A dessus de 7, c’est une relation vraiment très précieuse qui m’apporte énormément.

 

Evidemment, ce n’est pas une vérité absolue, juste un outil qui peut t’aider à y voir plus clair dans tes relations, à comprendre parfois ce qui va et ne va pas. Mine de rien les relations ont une énorme influence sur notre état d’esprit, il est important de faire un état des lieux assez régulièrement pour savoir d’où un éventuel malêtre peut venir, mais aussi pour se rappeler de la chance qu’on a d’avoir de belles relations. C’est jamais génial de s’éloigner de certaines personnes ou d’avoir une mise à plat pénible, c’est douloureux, mais si vraiment tu es mal, rester sans rien faire n’est pas une option viable. C’est toi first, hein.

Et toi, te penche-tu souvent sur l’état de tes relations ? Tu peux commenter pour me le dire 😃

 

J’te fais des bisous, j’espère qu’il fait beau chez toi (au Brésil il pleut et il fait froid……)

Nessy

 

Psst, si tu as envie de prendre du temps pour toi, pour te réconcilier avec ton corps ou simplement t’occuper de lui, je t’invite à t’inscrire à ma formation gratuite, 7 jours pour te reconnecter à ton corps, juste ici!

Tu as suivi la formation et tu l’as aimée? Tu peux m’envoyer ton témoignage par email à cette adresse: nessyadyy@gmail.com. Précise-moi si tu m’autorise à le publier sur mon blog et mes réseaux.

Pourquoi t’as pas de mec?
Étiqueté avec :        

4 pesnées sur “Pourquoi t’as pas de mec?

  • 21 août 2017 à 21 h 10 min
    Permalien

    Oh punaaaaise, j’adore cet article !!! C’est carrément ça, wow : la préciosité des relations et comment nous nous y sentins -et comment l’autre s’y sent aussi, d’ailleurs. Moi aussi j’apporte beaucoup d’importance à cela

    Répondre
    • 21 août 2017 à 22 h 05 min
      Permalien

      Oh merciiii !!! Oui le ressenti de l’autre est ultra important aussi, c’est vrai que là je n’en ai pas parlé, parce que c’est quelque chose sur lequel on a pas vraiment de prise tant que l’autre personne n’en parle pas 🙂 Mais oui c’est ultra important !

      Répondre
  • 22 août 2017 à 15 h 53 min
    Permalien

    Ah ! Ah ! J’ai adoré tes 4 réponses types au début de l’article ! Excellent !
    Plus sérieusement, je ne comprends pas non plus cette question … Et lorsque tu n’es plus célibataire, ça continue … « C’est pour quand le mariage ? », « Alors quand est-ce que vous faites un bébé ? » ou alors « Bah c’est pour quand le deuxième ? » … J’extrapole un peu mais c’est souvent comme ça que ça se passe. Comme tu le dis, ça part souvent d’un bon sentiment. Les personnes s’inquiètent ou pensent à ta place ce qui serait bien pour toi …
    Mon amoureux m’a raconté récemment que lorsqu’il était célibataire et qu’il se rendait à un mariage, sa grand-mère lui disait tout le temps : « Alors c’est toi le prochain ? ». Un jour, il en a eu marre, alors le jour d’un enterrement, il lui a dit « Alors c’est toi la prochaine ? ». Depuis, elle ne l’a plus jamais embêté avec ça ! Ok … C’est un peu extrême comme façon de faire, mais bon c’est pas plus trash que « Pourquoi t’as pas de mec ? »
    Tout ça pour dire que tu as raison de faire le point sur tes relations régulièrement. C’est super important. Parfois, ça nous fait nous éloigner de personnes qui nous bouffent notre énergie. Et d’autre fois, ça nous fait prendre conscience des belles personnes qui nous entoure.
    Gratitude pour cet article, continue de partager comme tu le fais si bien.
    Je t’envoie un rayon de soleil du Nord de la France.
    Bisous

    Répondre
    • 22 août 2017 à 22 h 21 min
      Permalien

      Oh la la j’adooooore la réponse de ton amoureux 😀 Au final c’est tout aussi absurde: les questions du types c’est pour quand… ? Et pourquoi tu n’as pas déjà … ? C’est complètement absurde. Parce que la vie, c’est tout, on est pas tous obligé.e.s de franchir les mêmes étapes au même moment, et ça ne veut pas dire pour autant que quelque chose ne va pas. Et oui faire l’état des lieux de nos relations de temps en temps, c’est tellement important !
      Merci pour ton commentaire, plein de bisous à toi !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :