Et si derrière la peur se cachait l’extraordinaire?


Et si derrière la peur se cachait l'extraordinaire?

 

Je suis de retour, cette fois bel et bien. Je suis rentrée du Brésil hier, encore un peu groggy sous l’effet du décalage horaire. Et j’avais envie de t’écrire, parce que ça me manque, que tu me manques et que j’avais quand même un peu envie de te partager mon expérience.

Je suis partie pour plusieurs raisons:

  • Pour voir ma soeur, qui faisait un stage à Rio de Janeiro
  • Parce que voyager me manquait
  • Pour tester et voir comment ça se passait, de vivre et travailler à l’étranger pendant quelques temps.
  • Pour répondre à certaines questions sur la vie que je veux mener.

Avant de partir, j’étais littéralement morte de trouille: je partais pratiquement deux mois à l’autre bout du monde, dans un pays avec une langue que je ne parlais pas, et sans aucune relation connue à part ma soeur, qui de toute façon était en Argentine au moment où je suis arrivée. J’avais une adresse où loger, je savais que je devais aller travailler le lendemain de mon arrivée et c’était tout.

J’avais mal au ventre. Je dormais mal. Je me disais que j’étais folle de quitter mon cocon pour aussi longtemps. Que j’aurais dû me contenter de partir une ou deux semaines maxi pour faire du tourisme et que ça aurait déjà été bien. J’avais envie de tout annuler, surtout que j’ai eu quelques galères de dernière minutes qui m’ont encore plus stressée.

En plus j’ai peur de l’avion.

Genre vraiment très très peur.

Le combo gagnant en fait.

 

Et là, maintenant que je suis de retour, je me rends compte de tout ce à côté de quoi je serais passée si j’avais écouté ma peur et que je n’étais pas partie.

(En vrai, je n’aurais pas annulé de toute façon, parce que j’aurais perdu mes sous et j’aurais eu l’air maligne après avoir annoncé fièrement à tout le monde mon départ)

Quand je repense à ce que j’ai vécu, il y a une phrase qui me vient:

Derrière la Peur, l’Ame agit.

Elle n’est pas de moi, mais de la géniale Marie Guibouin. Je connais cette phrase depuis longtemps, je comprenais cette phrase, mais je ne l’avais encore jamais vraiment expérimentée, ressentie.

Ce voyage, dont j’avais une peur atroce, a été, ou sera, un tournant de ma vie. J’y ai fait des rencontres incroyables. J’ai eu des réponses à des questions que je me posais depuis longtemps, ou même que je ne me posais pas du tout. A l’autre bout du monde, dans une culture qui n’est absolument pas la mienne, j’ai eu l’impression de me retrouver, et de pouvoir mieux me comprendre sur certains points.

 

La peur, c’est souvent celle de l’inconnu, et cette peur accompagne forcément toutes tes envies: tu veux faire quelque chose, mais tu ne sais pas ce que ça va donner (sauf si tu es voyante). Peut-être que ça va être nul. Que tu vas royalement te planter. Qu’on va se moquer de toi. Que tu vas tout perdre. Que tu vas mourir!

Le cerveau a tendance à voir l’inconnu comme un danger. Et face au danger, il va réagir par la peur pour que tu t’en éloignes. C’est totalement humain et normal comme réaction. De même qu’il va envisager le pire qu’il puisse t’arriver, dans le pire du pire des cas qui a en fait très peu de chances de se produire.

Au final c’est toi qui décides: est-ce que ça en vaut le coup ? Si oui, est-ce que tu laisses la peur te diriger ou pas ?

Ce qu’il faut comprendre, c’est que ce sont les choses qui nous font le plus peur qui vont au final nous apporter le plus. Et même bien plus que ce qu’on aurait imaginé de mieux, parfois différemment de ce à quoi on s’attend. Et plus tu as peur, plus ça signifie en général que ça vaut vraiment la peine que tu y ailles.

(Je parle évidemment de choses dont tu as envie hein, si un inconnu chelou te propose de monter dans sa voiture, là tu écoutes ta peur, ok?)

Si tu veux en lire plus sur la peur, Maude pour qui je travaille a écrit un super article sur le sujet hier: http://www.maudus.fr/tu-sautes-ou-tu-noses-pas/. Et d’ailleurs elle sort un nouveau programme, pour te permettre d’affronter ta peur en groupe pour réaliser tes rêveshttp://www.maudus.fr/lets-gooooooo/. Les inscriptions ferment bientôt, n’hésite pas!

 

D’ici ce week end, je te posterai les nouveautés qui vont arriver pour moi, pour le mois d’octobre et sans doute après.

Samedi après-midi à 15h (je te reconfirmerai l’horaire), je ferai un live Facebook sur le Brésil (enfin surtout Rio) où je répondrai à toutes les questions pratiques. J’en ai déjà reçu pas mal, donc si tu as des interrogations ou que le sujet t’intéresse, c’est le moment !

 

Des bises

Nessy

 

Tu n’es toujours pas inscrite à ma Newsletter ? N’hésite plus et reçois ton programme gratuit, 7 jours pour te reconnecter à ton corps!

Je veux recevoir mon programme gratuit!

Et si derrière la peur se cachait l’extraordinaire?
Étiqueté avec :            

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :